Créer un Blog

Derniers Commentaires

Dimanche 6 février 7 06 /02 /Fév 18:11

Invités par mon Maître

J’ avez rendez-vous chez lui, je devais me garer dans le parking, attendre les instructions par téléphone.

J'attendais angoissée, ne sachant pas ce que j'allais rencontrer et qu'allais-je subir...

Une chose était sure, je suivais les consignes de mon Maître, j'avais une totale confiance en lui, je ferai ce qu'il me demandera, je lui appartiens, je suis son jouet.

Je le vis arriver, il rentre dans la voiture, côté passager, me salue, regarde ma tenue, vérifie si elle correspond à ce qu'il m'a demandé, il plonge la main le long de mes jambes vêtues de bas, jusqu'à mes chaussures, vérifie la hauteur des talons, ils devaient faire 12 cm minimum et remonte le long de mes bas jusqu'à mon sexe, me tâte un peu, je bande déjà, vérifie que je n'ai pas de culottes et que je suis bien épilée de près, il semble ravi. Il repasse sa main par-dessus sur ma jupe en cuir, la redescend quelque peu, ne laissant apparaître que le bord de mes bas pour ensuite ouvrir légèrement ma petite veste en cuir pour apercevoir le corset vinyle qu'il m'avait imposé, cela me donnait une belle taille cambré, mettant bien en valeur mes fesses.

Il me regarda dans les yeux, je sentis son regard satisfait de ma tenue, coiffé et maquillé au look pute, je lui plaisais. Il sorti de sa poche une laisse qu'il m'accrocha à l'anneau du collier de cuir que je portai pour lui. Il me dit « très bien, maintenant, tu vas sortir de la voiture et je vais te guider ». Il sortit de sa poche un foulard et me le posa sur les yeux. Il serra très fort, vérifia que je ne voyais rien, j'attendis, il me demanda d'ouvrir la bouche, et m'engouffra une boule qu'il attacha derrière ma tête. Il sorti de l'auto, et le suivais quand il m'ouvrit la porte. Il prit mes poignets pour les mettre dans mon dos et me posa une paire de menottes.

Je me retrouvai sur le parking, les yeux bandés, bâillonnée, attachée et tenue en laisse par mon Maître, j'étais son jouet, toute excitée que j'étais en tenue de salope !

J'entrai dans le hall de l’immeuble, aucun bruit hormis le claquement de mes talons sur le carrelage, mon Maître fit montée dans un assesseur on entra dans l’appartement et me demanda de stoppé au milieu d’une pièce principale. Avec sa laisse il me fit tournée sur moi-même, je compris qu'il m'exposait à une ou plusieurs personnes assis sur le canapé

Je ne voyais toujours rien, j'entendis uniquement des bruits de murmures de personnes jugeant surement de ma tenue et réfléchissant ce qu'il allait bien pouvoir me demander de faire.

Après de longues minutes debout, tenant une posture bien droite et féminine, très fière devant les mon Maître, il m'ordonna de me mettre à genoux par terre, le buste bien droit et la tête relevée, je m’exécutai rapidement. Mon maître m'enleva le bâillon boule et j'entendis une personne se diriger vers moi, des pas de femmes, d'un air décidé, je sentis qu'elle se posta devant moi, j'entendis son pantalon qui grincé quand elle archée ainsi que bruit de ses talons et je sentis que c'était avec gode ceinture qu'elle était en train de me caresser les lèvres. Je ne bronchai point, l'excitation grimpait en moi et attendit l'ordre de mon Maître pour enfin ouvrir la bouche et engouffrer ce sexe qui commençai à m’excitée.

J'étais aux anges, je le suçais lentement, avec délicatesse dans l'esprit de cette journée tant attendue qui commencer à merveille. Ce n'était pas le sexe mon Maître que je suçai mais le gode ceinture de sa femme, mais je sentais sa présence non loin de moi, me dirigeant me dictant mes faits et gestes que je devais réaliser pour lui.

Après de longues aller et venue au fond de ma bouche, le rythme s'accéléra, sa femme me pris ma tête à deux mains et donna des coups de saccades d'avant en arrière, ce gode butait au fond de ma gorge et senti une excitation et sentais que j’allée bientôt jouir. Puis il me donna l’ordre de me levée on fini la visite l’appartement il me dit de m’habillée en soubrette ce que j‘empressas de faire.

Ensuite je retrouve mon Maître et a ce moment-là je compris que j’allais êtres a leurs service que commença par un apéritif ou on maitre et maitresse mon demandait de me masturber jusqu’as jouissance puis j’ai du essuyée ma chatte toute trempée avec mes doigt la Maitre et Maitresse me dise d'aller en cuisine nous faire des spaghetti a la boulonnaise et fit le service dessus et dessous la table eu le droit de lécher le pubis de Maitresse et celui de Maitre, et au moment de sa jouissance, il garda ma tête plaqué contre et gicla dans ma bouche., j'aspirai le reste de sperme qu'il pouvait rester dans sa belle queue, j'avalais et déglutit, il se retira et restait là planté sous la table .

Elle ressentis que la vie normale reprenait son cours, la Maitre me dit je que pouvais manger, il me donna des spaghettis dans une gamelle a quatre patte, mon Maitre me mis un Plug avec une jolie queue J'étais à genoux, je me calmais un peu, l'excitation baissait d'un ton, et savourai ces moments de plaisir que me faisait vivre mon Maître. Les talons de Maitresse se firent entendre sur le sol, s'approche de moi, Maitresse venait me féliciter pour avoir, formidablement sucé son mari, elle me fourra sa langue dans ma bouche et me fis une superbe pelle. Elle se releva, fit le tour de moi, saisit ma laisse et m'aida à me mettre debout, j'avais les jambes engourdies. Elle m'emmena dans la chambre. Je sentis la pression baisser encore d'un ton, moins de regard sur moi, seule avec la femme de Maitre. Elle m'ordonna de stopper, me remis mon bâillon boule. Elle était la devant moi, à me fixer dans les yeux, prête à me manger tout cru, très excitée dans sa tenue de cuir noir, je sentis une attitude de Maîtresse dans ses faits et gestes.

Elle me plaqua face contre le lit, m'écarta les jambes et m'attacha les chevilles avec des menottes de cuir. Les mains au sommet de ce lit. Cette femme avait la main ferme, comme je les aiment, elle savait ce qu'elle faisait...

Elle me félicita pour mon beau cul, releva ma robe pour tenter un toucher rectal, constatant mon niveau de dilatation, elle choisit un gode qu'elle m'enfila avec délicatesse. Elle prit un fouet posé sur un bureau et me fouetta quelque peu le dos et les fesses. Je murmura des mots de douleurs tant les coups étaient forts, elle m’en donna deux ou trois séries, elle semblait ravie, moi aussi et me laissa attaché là et me donna rendez-vous plus tard...

Je resta dans cette position bien une demi-heure, laissant le soin à mon Maître de passer à table et de finir. Au cours du repas pendant quelques heures Maitre, Maitresse viennes me voir, me caressa les fesses, me donner quelques coups de fouets, je les excitais, cela me plaisait et sembla ravir mon Maître de m'avoir offert. J'eus droit à toutes sortes de traitements, plus ou moins durs l’un ou de les l’autres. Détaché de mon lit, jamais libre de mes mouvements, pinces sur les seins, cire etc... Toujours dans des positions humiliantes, dégradantes, toujours contraint, je subissais les assauts de mes Maîtres, j'étais leur pute et salope à leur disposition.

Emmenée au toilettes j'ai dû lécher le sexe mon Maitre et Maitresse après qu'il se soit soulagé, ramasser proprement chaque goutte d'urine.

J'eus droit à une inspection en règle de mon Maître avec attouchement et pelotage de toutes les parties de mon corps, afin de me préparer à la suite des réjouissances.

La suite de l'après-midi se tenait dans le salon et salle a manger tout d’abord, sur la table, couché sur le dos, les jambes écartées et les bras attaché j'eus droit à être baisée par tous les trous, j'ai sucer les sexe présents goulument, celle de mon Maître bien entendu, j'ai été littéralement défoncé par sa bites bien dures, et Maitresse arrachées qu'elles étaient de son gode ceinture ont eu raison de ma personne, à quatre pattes pris en levrette, j'ai dû subir les assauts de mes dominants, j'étais vidé, essoufflé, ivre de sperme avalé mais heureux des instants que je vivais.

Être à disposition de et satisfaire l'œil de mon Maître.

Par maitre.gerard.erog.fr
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • maitre.gerard.erog.fr
  • Le blog de maitre.gerard.erog.fr
  • bdsm sm soirée dominant jeux de soumission
  • maitre en couple avec une maitresse qui aime passer du bon temps dans les jeux de soumission tout deux dominant recherche soumise ou couple soumis vraiment motivée nous sommes dominant, pas des professionnel, donc vous n’avez pas à venir

Présentation

  • : Le blog de maitre.gerard.erog.fr
  • Le blog de maitre.gerard.erog.fr
  • :
  • : couple qui aime passer du bon temps dans les jeux de soumission tout deux dominant recherche soumise ou couple soumis vraiment motivée aimons aussi de grand discutions sur le bdsm nous sommes dominant, pas des professionnel, donc vous n’avez pas à venir avec vos envies ... nous sommes pas non plusdes prestataires de service ! on recherchent juste des personnes débutante ou non, qui irons avec nous, avec confiance, sur le chemin que que l'on a tracé.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus